Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Encore des questions autour de la rentrée…

Alors que la rentrée se profile pour le 11 mai prochain, les déclarations de l’Inspecteur d’Académie des Hautes-Pyrénées a provoqué la réaction du syndicat Snuipp/FSU.

Thierry Aumage
Les propos de l'Inspecteur d'Académie des Hautes-Pyrénées ont fait réagir le SNUIPP/FSU 65 (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

A quoi ressemblera la rentrée scolaire annoncée par le Président de la République pour le lundi 11 mai prochain ? Même si elle sera « progressive », elle appelle beaucoup d’interrogations tant chez les parents d’élèves que les syndicats des enseignants. Interrogé par nos confrères de France Bleu Béarn, les propos de l’Inspecteur d’Académie des Hautes-Pyrénées ont fait réagir les syndicats. Et notamment le SNUIPP/FSU 65 qui dément les chiffres annoncés par le représentant de l’Etat, et s’interroge sur les conditions d’enseignements pour les instituteurs comme pour les enfants.

Voici le communiqué du SNUIPP/FSU 65.

«NON la moyenne des classes n'est pas "très inférieure à 20 élèves par classe" : elle est autour de 21,5 et de grandes disparités existent forcément. NON nous n'avons pas de "nombreuses classes à 8, 10, 12 élèves" : 12 classes sur 758 ont moins de 12 élèves. Ce sont des classes uniques ou à multi-niveaux dans des zones reculées. NON nous avons bien "des classes à plus de 30 élèves" dans le premier degré dans le département. Elles ne sont pas nombreuses, mais il y en a. Et les classes tarbaises et alentours accueillent le plus souvent bien plus de 24 élèves. De plus, la plupart de ces classes accueillent également des élèves en situation de handicap qui ne sont pas comptabilisés dans les effectifs des classes car M. Aumage [Inspecteur d’Académie des Hautes-Pyrénées, NDLR] refuse de les inscrire en refusant de signer la notification d'affectation. NON la plupart des classes ne mesurent pas "40, 50, voire 60 m2 : dans de nombreuses classes les élèves sont "entassés" et la possibilité de se déplacer dans la classe est très compliquée.

M le DASEN a ensuite affirmé que seuls les lycées comptaient des classes de plus de 30 élèves, ce qui est faux dans certains collèges, tarbais ou d’ailleurs et encore sans compter les élèves d’ULIS et les adultes qui les assistent. Dans aucun collège du département, il y a moins de 20 élèves par classe, la moyenne se situant aux environs de 25 avec des pointes à 30. Quant aux lycées généraux on sait que la dotation du rectorat correspond à une division pour 36 élèves.

En cette période sanitaire extrêmement grave, commencer une interview radiophonique en déformant le chiffre des effectifs des élèves dans les classes relève d'une grande malhonnêteté  intellectuelle. En cette période où M. Aumage devrait rechercher une concorde afin que nous puissions œuvrer au mieux pour notre pays, ces propos polémiques sont tout simplement scandaleux.

Quels moyens sanitaires pour la rentrée ?

M. l'Inspecteur d'académie devrait proposer des préconisations concrètes et précises afin que l'accueil des élèves le 11 mai, s'il est possible, se fasse dans les meilleures conditions possibles.
Comment M. L'inspecteur d'académie proposera-t-il un test aux élèves et aux enseignants avant la reprise des cours ? Comment sera réalisée une organisation scolaire validée par un professionnel de santé accrédité ? Pourra-t-il garantir un équipement de protection individuelle aux élèves et aux personnels? (masques FFP2, blouse).
Quand sera proposé un « process » précis pour organiser la mise en place de la distanciation et les gestes barrières ? De quelle manière seront organisés le nettoyage des locaux, la restauration scolaire les transports scolaires ? Et les internats où les élèves sont confinés ?

Comment les équipes pourront-elles organiser à partir du 11 mai la reprise pédagogique et l'accueil des élèves ? Est-ce que les personnels et les élèves présentant des troubles de santé pourront ne pas se rendre en classe ?

C'est à ces questions que nous souhaiterions que M. L'Inspecteur d’Académie réponde avant de lancer des polémiques inutiles sur les effectifs de nos classes et leurs tailles.»

Pyrénéesinfo à Tarbes, E.B.

Le fil d'info continu sur le Coronavirus dans les Pyrénées

 

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

#HautesPyrenees #Ecole #Polemique #Confinement #Coronavirus #Snuipp #FSU #Pyreneesinfo #Tarbesinfo #PyreneesInfos #TarbesInfos

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo, #65 Hautes-Pyrénées

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :