Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Petites classes pour la rentrée en mai à Tarbes

La rentrée du déconfinement se prépare dans les écoles de Tarbes. 774 enfants devraient faire leur retour en classe cette semaine, sur les 3 119 petits écoliers tarbais.

Gérard Trémège
Le maire de Tarbes, Gérard Trémège, a présenté la rentrée scolaire d'après-confinement au cours d'une visio-conférence de presse (Photo DR).

Après 55 jours à faire l’école à la maison, les enfants vont pouvoir retrouver les salles de classe à partir de cette semaine. L’heure est au déconfinement pour tous les Français, et la Mairie de Tarbes a préparé activement le retour des enfants dans ses écoles.

Habituellement, 3 119 enfants fréquentent les 27 écoles tarbaises. Mais cette semaine, ils ne devraient être que 774 à faire leur rentrée, mardi ou jeui en fonction des établissements. Beaucoup de parents ont choisi le principe de précaution, en préférant conserver leurs enfants à l’école où l’enseignement à distance reste encore en place.

La semaine dernière, « toutes les écoles ont subies un grand ménage grâce à 70 agents municipaux mobilisés. Et ils le seront aussi après l’ouverture des classes », précise le maire de Tarbes, Gérard Trémège. « Les personnels d’école et les directeurs se sont mobilisés pour assurer les flux, les signalétiques, et les installations des salles de classe en fonction des règles données. »

Avec 774 enfants, c’est à peine plus de 20 % des enfants scolarisés qui retrouveront leurs écoles et leurs enseignants. De quoi permettre une rentrée de mai sereine, dans le climat actuel. Pour cette préparation, la Mairie de Tarbes s’est appuyée sur l’expérience des classes pour enfants de soignants, organisées durant toute la période de confinement. Vingt enfants en moyenne par jour, quarante sur les derniers jours avant le déconfinement, ont pu permettre de prendre le rythme d’une école un peu particulière. « Nous n’avons eu aucun problème, ce qui démontre le sérieux du personnel municipal ».

Car au côté des temps de classe, le temps autour de l’enseignement va aussi mobiliser les services municipaux. A l’heure de la cantine, où les enfants ne seront que deux par table, ce qui nécessitera plusieurs services ainsi que des repas servis dans des portions individuelles. « Pendant que certains déjeuneront, d’autres resteront en classe. Les enfants pourront jouer dans la cour, mais il n’y aura pas de jeux collectifs et une surveillance pour éviter les regroupements », rappelle Gérard Trémège.

Un accueil de 7h45 à 18h30

Pour accueillir les enfants de 7h45 à 18h30, ce sont 75 Atsem et 170 animateurs, ainsi que 65 agents d’entretien et d’aides cuisinière qui seront mobilisés. « Tout est mis en œuvre pour assurer le meilleur service pour les enfants. »

Une première rentrée qui devrait voir ses effectifs gonfler au fil des semaines. Les parents auront la possibilité de remettre leurs enfants à l’école au fil du mois de mai, en prévenant auparavant la Mairie de Tarbes « pour pouvoir intégrer les enfants dans les écoles ouvertes, ou ouvrir de nouvelles salles de classes ».

Mais avec moins d’enfants dans chaque salle de classe, et donc devant chaque enseignant, l’Education Nationale devra aussi fournir un contingent d’instituteurs importants si tous les enfants devaient retrouver le chemin de l’école dans les prochains jours. Sans compter le manque de places et de salles que cela pourrait entraîner.

Le casse-tête de la rentrée scolaire des enfants, avant celle des collégiens dès le 18 mai, ne fait que commencer pour les élus de Tarbes comme ceux des Hautes-Pyrénées.

Pyrénéesinfo à Tarbes, Eric BENTAHAR.

Le fil d'info de Tarbes et des Hautes-Pyrénées en continu

 

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

#Tarbes #Deconfinement #Coronavirus #Ecole #11Mai #MairiedeTarbes #Pyreneesinfo #Tarbesinfo #PyreneesInfos #TarbesInfos #Politique

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :