Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Front commun contre Thierry Lavit

Rebondissement en série pour les élections municipales à Lourdes. Alors que Josette Bourdeu jette l’éponge, quatre listes de droite et du centre fusionnent.

Josette Bourdeu
Josette Bourdeu jette l'éponge. La maire sortante de Lourdes ne sera pas candidate pour le second tour (Pyrénéesinfo Lourdes, Archives E.B.).

Décidément, la politique à Lourdes (Hautes-Pyrénées) ne sera jamais un long fleuve tranquille. Surtout quand il s’agit de la vie politique municipale. Alors que les candidats avaient jusqu’à ce mardi pour déposer leurs listes pour le second tour, organisé le dimanche 28 juin prochain, les rebondissements se sont succédés.

De sept listes au premier tour, de quatre listes pouvant postuler au second tour… ce sera finalement un duel qui sera proposé aux électeurs lourdais. Avec un face à face gauche – droite et centre qui rappellera le second tour des élections de 2014… à quelques détails près.

Première surprise, le retrait de la candidature de Josette Bourdeu. La maire PRG sortante a décidé de jeter l’éponge, après avoir obtenu 15,16% des voix au premier tour, et une troisième place derrière Thierry Lavit (29,91 %) et Sylvain Peretto (23,08 %). «J’ai décidé de retirer ma candidature et de ne pas prendre part au second tour de ces élections municipales. Je remercie les Lourdaises et les Lourdais qui m’ont accordé leur confiance tout au long de mon engagement public. Je m’y suis consacrée sans détour, avec énergie et la volonté farouche de moderniser l’image de notre ville, d’en faire une des capitales mondiales du tourisme spirituel», explique celle qui termine son premier mandat à la tête de l’Hôtel de Ville de Lourdes, après plusieurs années dans l’opposition.

Et comme une journée politique à Lourdes n’est jamais terminée, c’est du côté des autres listes que la seconde surprise est arrivée : l’union de quatre listes encore en course pour le maintien (ou la fusion).

Derrière la bannière de Sylvain Peretto (l’ancien premier adjoint du maire de 2000 à 2014 Jean-Pierre Artiganave), trois candidats ont décidé de se replier. Bruno Vinualès, soutenu par La République en Marche et conseiller départemental dans le groupe PRG et apparentés, rejoint le candidat de la droite lourdaise. Il avait obtenu 12,68% des voix au premier tour. Il est suivi par Stéphanie Lacoste, candidate qui avait demandé l’investiture du parti présidentiel, et ses 9,59%. Mais aussi par Anjelika Omnès (5,18%), déjà élue d’opposition à Lourdes.

Un front commun face à Thierry Lavit, la tête de liste « Lourdes plus qu’une ville », arrivé en tête avec 29,91 % des voix le 15 mars dernier. Ancien membre du parti radical de gauche, il conduit une liste citoyenne, à l’image des autres candidats.

C’est donc un duel gauche-droite, même sans étiquette politique, qui se profile pour les Lourdais. Avec une ambiance plus proche de OK-Marial que d’un simple second tour. Mais la vie politique à Lourdes n’est jamais un long fleuve tranquille…

Pyrénéesinfo à Lourdes, Eric BENTAHAR.

Le communiqué de Josette Bourdeu

«Le 15 mars dernier, malgré un contexte sanitaire qui n’aura pas manqué d’impacter la sincérité du scrutin, les Lourdaises et les Lourdais ont clairement exprimé le souhait d’un changement. Les conséquences immédiates des mesures de confinement n’ont pas permis la tenue du second tour telle que prévue par la loi.

J’ai depuis assuré la gestion d’une crise sanitaire dramatique pour l’économie de notre ville et aux conséquences sans précédent sur chacun d’entre nous, dans notre vie professionnelle comme dans notre quotidien. Je l’ai fait, avec tout mon cœur et l’expérience de ces six années de mandat, en prenant toutes les mesures indispensables au maintien du service public, de la sécurité et de la salubrité publique, tout en veillant au bien-être des personnes les plus fragiles.

Aujourd’hui, le gouvernement l’a voulu ainsi, le second tour de ces élections doit avoir lieu le 28 juin prochain, dans un contexte encore très flou peu favorable au débat démocratique. Après avoir consulté mes colistiers et au regard de ces éléments, j’ai décidé de retirer ma candidature et de ne pas prendre part au second tour de ces élections municipales.

Je remercie les Lourdaises et les Lourdais qui m’ont accordé leur confiance tout au long de mon engagement public. Je m’y suis consacrée sans détour, avec énergie et la volonté farouche de moderniser l’image de notre ville, d’en faire une des capitales mondiales du tourisme spirituel. Je remercie également mes colistiers qui m’ont accompagnée dans ce nouveau combat, avec volontarisme et conviction.

Enfin, je remercie enfin ceux de mon équipe municipale qui, avec loyauté et sens du dévouement, ont partagé avec moi ces six années au service de notre commune. Une période certes difficile, avec son lot d’imprévus, de défis que nous avons toujours su relever, mais qui aura été particulièrement riche sur le plan humain, avec de belles et nombreuses rencontres.»

Toute l'info de Tarbes et des Hautes-Pyrénées en continu.

 

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

#Lourdes #Municipales2020 #JosetteBourdeu #ThierryLavit #SylvainPeretto #Politique #Pyreneesinfo #PyreneesInfos #Lourdesinfo #LourdesInfos

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :