Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le chantier reprend… presque

Si la route n’avance pas, la recherche d’amiante sur le secteur d’Adé a repris. Le dossier de la future rocade entre Tarbes et Lourdes sort de son confinement.

Rocade Tarbes Lourdes
L'amiante reste au coeur d'un chantier toujours en panne entre Adé et Lourdes (Archives, DR).

C’est un feuilleton routier dont le Département des Hautes-Pyrénées se passerait bien… à moins de le reprendre totalement en main. Le chantier de la rocade qui doit relier (un jour…) les villes de Tarbes et Lourdes sort de son confinement. La Préfecture de Région Occitanie annonce que les sondages reprennent pour savoir s’il y a de l’amiante dans l’éperon rocheux de Cambidos.

Et ce dossier, qui ressemble parfois à une histoire de Schadoks, est aussi revenu dans les débats du Conseil départemental, lors de la dernière session. Le président Michel Pélieu en a profité pour proposer à l’Etat un déclassement de « nationale » à « départementale » de la RN 21 sur ce secteur, afin de pouvoir gérer le dossier et faire avancer les travaux. A condition que l’Etat apporte l’enveloppe financière prévue dans ce chantier.

En attendant, la reprise des sondages sur l’éperon rocheux est effective depuis ce mercredi 8 juillet, après un arrêt causé par la crise sanitaire et la période de confinement. «Compte tenu de la suspicion d’amiante naturelle dans la roche qui va être sondée, ce chantier faisait déjà l’objet d’importantes mesures de protection dans le périmètre de travail. Ces mesures ont été complétées pour satisfaire les exigences de sécurité sanitaire liées à la crise actuelle, tant sur le site de chantier, avec l’application de la règle de distanciation physique entre postes de travail que dans les locaux de la base vie avec la mise en œuvre de diverses mesures», explique la préfecture de Région.

Le chantier reprend, même si la perspective de relier effectivement le morceau de 2x2 voies qui s’arrête à Adé à celui qui démarre après Lourdes (en direction d’Argelès-Gazost) semble encore loin. Pour l’heure, il s’agit de « la pose de capteurs pour attester de l’absence d’amiante dans l’air ambiant lors des travaux de sondage. Ces capteurs vont être posés à l’intérieur des habitations les plus proches du chantier. Pour poser les capteurs puis relever hebdomadairement les filtres dans les capteurs, les interventions seront organisées selon un protocole de sécurité sanitaire établi en concertation avec la maîtrise d’ouvrage, l’entreprise en charge des mesures et l’Agence Régionale de la Santé. Les particuliers concernés ont validé ce protocole et autorisé les mesures à l’intérieur de leur habitation. »

Pyrénéesinfo à Tarbes, Eric BENTAHAR.

Toute l'info de Tarbes et des Hautes-Pyrénées en continu sur pyreneesinfo.fr

 

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

#HautesPyrenees #Tarbes #Lourdes #Travaux #RN21 #Pyreneesinfo #PyreneesInfos

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :