Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un lien avec le procès des attentats contre Charlie Hebdo ?

Réveil difficile pour les fidèles de la mosquée de Tarbes. Des tags racistes ont été retrouvés sur la façade. La condamnation est unanime.

Mosquée de Tarbes
Dès la fin de matinée, les tags injurieux étaient supprimés de la façade de la Mosquée de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Des tags racistes sur la mosquée de Tarbes (Hautes-Pyrénées) ont été découverts de mercredi 2 septembre au matin, alors que s’ouvre à Paris le procès des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de janvier 2015.

C’est peu avant 6 heures du matin que les inscriptions ont été vues par les fidèles du lieu de culte, dont une caricature de Mahomet, à l’image de celle publiée par le journal satirique.

Le maire de Tarbes, Gérard Trémège, s’est déclaré « indigné par ces actes odieux de profanation », avant d’adresser « mes pensées et mon soutien à la communauté musulmane tarbaise, profondément heurtée ce matin. » Le maire de Tarbes s’est rendu rapidement sur les lieux, avec le Préfet des Hautes-Pyrénées. «Le préfet a tenu à apporter par sa présence son soutien aux responsables du lieu de culte face à cet acte inacceptable. Les enquêteurs sont à pied d’œuvre sous l’autorité du Procureur de la République pour identifier au plus vite les auteurs. L’ensemble des relevés ont été réalisés dès ce matin, ce qui permettra d’effacer ces tags dans la journée. Ces actes n’ont pas leur place dans notre République», explique la Préfecture des Hautes-Pyrénées, dans un communiqué.

Les tags ont été effacés grâce à l'intervention rapide des services municipaux. L’enquête a été ouverte, elle s’appuiera notamment sur les images des caméras de surveillance installées par la ville de Tarbes autour du site.

Les réactions auprès les tags islamophobes

Les élus de Tarbes Citoyenne Ecologique et Solidaire. «La nuit dernière, la mosquée de la place Germain-Claverie à Tarbes, a été dégradée par des inscriptions haineuses et racistes. Taguer un lieu de culte paisible, c'est lâche et consternant. Utiliser le procès des atroces attentats de janvier 2015 pour entretenir la haine et la violence par un amalgame stupide, c'est lâche et abject. L'islamophobie, comme tous les autres racismes et toutes les autres exclusions, doit être combattue avec la plus grande fermeté. Élus Tarbes Citoyenne Écologique et Solidaire, nous condamnons avec force ces lamentables exactions, et nous assurons nos concitoyens musulmans de notre soutien et de notre fraternité.»

Le Parti Radical de Gauche des Hautes-Pyrénées. «Nous apprenons avec regret que la mosquée de Tarbes a été victime de tags à caractère islamophobe et raciste. Parti laïc et républicain, nous sommes profondément choqués par cette atteinte à la liberté de culte et de conscience de chacun, et assurons les musulmans de Tarbes de tout notre soutien. Nous espérons que les auteurs de ces tags pourront être identifiés et fermement condamnés par la Justice. Ces agissements n’étant l’œuvre que d’une petite minorité de personnes, nous espérons que la communauté musulmane de Tarbes saura ignorer cette provocation qui a pour objectif d’attiser les haines, dans une période où nous avons besoin d’union pour faire face à la crise sanitaire et économique.»

Le Parti Communiste des Hautes-Pyrénées. «Les communistes haut Pyrénéens veulent exprimer toute leur émotion après les actes de profanation perpétrés ce mardi 2 septembre contre les murs de la Mosquée de Tarbes. L'ouverture du procès des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher ne peuvent justifier ce déchaînement de haine contre la communauté musulmane. Nous refusons que le rejet de l'autre et l'intolérance deviennent une norme dans les rapports sociaux. Ici à Tarbes comme ailleurs, l'égalité de droits doit être respectée. Nous défendons une République laïque qui non seulement tolère mais se nourrit et s'enrichit d'une diversité culturelle, politique et religieuse. Où chacun est respecté pour ce qu'il est. Nous exprimons toute notre solidarité aux musulmans de Tarbes et les assurons de notre soutien. Nous demandons que tout soit fait pour retrouver au plus vite les auteurs des violences perpétrés et demandons que justice soit faite !»

Le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. «Dégoût face à la découverte ce matin de tags injurieux sur une mosquée de Tarbes. Ces actes n’ont pas leur place dans notre République.»

Pyrénéesinfo à Tarbes, Eric BENTAHAR.

Toute l'info de Tarbes et des Hautes-Pyrénées en continu sur pyreneesinfo.fr

 

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

#Tarbes #FaitsDivers #Mosquee #Tags #Islam #Pyreneesinfo #Pyreneesinfos #Tarbesinfo #TarbesInfos

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo, #Faits Divers

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :