Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les acteurs mobilisés pour aider les victimes

La lutte contre les victimes de violences familiales s’amplifie en cette période de confinement. Dans les Hautes-Pyrénées, un point d’accueil et d’écoute est ouvert au Leclerc Méridien d’Ibos.

Préfet des Hautes-Pyrénées
Le Préfet des Hautes-Pyrénées a visité le nouveau point d'accueil pour les victimes de violences familiales, installé au Méridien Leclerc à Ibos.

Permettre à toutes les personnes victimes de violences familiales d’être entendues et aidées, c’est tout l’enjeu des services de l’Etat et des associations. Une tâche particulièrement difficile en cette période de confinement, où les actes de violence à l’intérieur du domicile familial peuvent s’intensifier contre les femmes, les enfants, mais aussi les hommes ou les personnes vulnérables (âgées ou souffrant de handicap).

Depuis la mi-mars, la Préfecture des Hautes-Pyrénées développe de nouveaux points de contact sur le territoire. Ce mardi 21 avril 2020, c’est au sein du centre commercial Méridien Leclerc à Ibos (Pays de Tarbes), qu’un lieu d’écoute et d’aide a été ouvert.

Chaque mardi, de 10 heures à 16 heures, un espace mis en place par la direction du centre commercial permettra aux professionnels de l’association France Victimes 65 et du Conseil départemental d’accès au droit d’accueillir les personnes victimes ou témoins de violences familiales.

«L’objectif est de permettre aux victimes comme aux témoins de violences, en particulier de violences conjugales, de bénéficier d’une écoute bienveillante et d’obtenir des informations de la part de professionnels formés à l’accueil et l’accompagnement des victimes. Le préfet des Hautes-Pyrénées tient à saluer les partenaires de l’aide aux victimes de violences sexistes qui se mobilisent pour assurer une écoute, un accompagnement et une orientation à distance, afin de protéger et soutenir au mieux les personnes qui en sont victimes», indique la Préfecture des Hautes-Pyrénées.

Ce nouvel espace d’écoute et d’aide vient en complément des outils locaux ou nationaux déjà en place pour recueillir les témoignages et aider les victimes. Le 114 accessible par SMS à tout moment de la journée, ou le 3919 (disponible de 9 heures à 19 heures, du lundi au samedi). Sans oublier le 119 pour les enfants victimes de maltraitances.

Les pharmacies sont aussi un lieu de secours pour les personnes victimes de violences familiales. Tout comme le site arretonslesviolences.gouv.fr où des policiers et des gendarmes formés répondent directement aux questions.

Les associations des Hautes-Pyrénées contre les violences familiales

Dans les Hautes-Pyrénées, les associations sont aussi mobilisées et à votre écoute. Le CIDFF – Centre d’information sur les droits des femmes et des familles : du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 au 07 50 59 64 49 ou par mail par l’intermédiaire du site : hautespyrenees.cidff.info

Le CDAD – Conseil départemental d’accès au droit : du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures au 05 62 34 96 73 ou par mail cdad65@orange.fr. France Victimes 65 : les jours ouvrables de 9h-12h et 14h-17h au 05 62 51 98 58. Le Planning Familial : du lundi au vendredi de 10h à 17h au 06 26 43 29 95 ou par mail planning65@gmail.com.

Pyrénéesinfo à Tarbes, Eric BENTAHAR.

Le fil continu d'info du Coronavirus dans les Pyrénées

 

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

#HautesPyrenees #LeMeridien #Ibos #Tarbes #Violences #Pyreneesinfo #Tarbesinfo #PyreneesInfos #TarbesInfos

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo, #65 Hautes-Pyrénées

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :